Le Lopin

 
L'élaboration d'un barreau d'acier damassé commence toujours par l'assemblage alterné de petits morceaux d'acier plus ou moins chargés en carbone. C'est ce qui donnera au final, cette alternance magique de noir et de blanc sur l'acier.
 
Lopin 1
Voici ces plaquettes découpées au format souhaité.
 
 
Lopin 2
Ces plaquettes sont ensuite soudées entre-elles pour former le Lopin. A noter que dans un souci de maniabilité, le Lopin est lui-même soudé à un prolongement métallique, ce qui facilitera grandement ses transports entre le four, l'enclume, l'établi et l'étau et protège par là-même les mains du forgeron.
 
 
Lopin 3
Le Lopin est alors positionné dans le four.
 
 
Lopin 4
Lorsque le Lopin est à température, il est placé sous un énorme marteau (appelé "Martinet") et le forgeron procède alors à la soudure et l'étirement de celui-ci...
 
 
Lopin 5
Les coups successifs du martinet vont avoir comme conséquence l'allongement du Lopin.
 
 
Lopin 6
Voici le résultat !
 
 
Lopin 7
Le morceau est alors repassé au four puis marqué profondément en son milieu par un outil tranchant.
 
 
Lopin 8
D'un peu plus près...
 
 
Lopin 9
Puis le morceau est replié en deux sur lui-même. Le nombre des couches a été multiplié par deux ! La poudre blanche utilisée est à base de Bore. Elle a pour faculté de favoriser une bonne qualité de soudure.
 
 
Lopin 10
Lopin recomposé...
 
 
Pour les bons élèves ;), voici un petit résumé pour réviser !